rumsteck sauce roquefort

Aujourd’hui je vous propose une recette rapide que j’ai déjà tester mais oublier de prendre en photo.

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps total : 20 minutes

Ingrédients :

  • 100 g de roquefort
  • 50 g de beurre mou
  • 1 c à s de persil plat ciselé
  • 1 c à s de ciboulette ciselée
  • 10 cl de crème liquide
  • 2 c à s d’huile
  • 16 tomates cerises
  • 1 c à c d’ail coupé surgelé
  • 2 branches de thym
  • 2 tranches de rumsteck de 350 g chacune
  • 10 cerneaux de noix brisés (optionnel)
  • 150 g de roquette lavée et essorée
  • poivre du moulin

Déroulement de la recette :

  1. Mixer le roquefort et le beurre dans un petit robot. Ajouter le persil et la ciboulette. Faire chauffer la crème dans une petite casserole, puis ajouter le beurre au roquefort. Poivrer. Mélanger au fouet et laisser à peine frémir à feu très doux.
  2. Faire chauffer 1 c à s d’huile dans une sauteuse. Ajouter les tomates, les parsemer avec l’ail et effeuiller le thym dessus. Les laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes, en secouant la sauteuse régulièrement
  3. Faire chauffer un gril de contact. Huiler les 2 faces des tranches de rumsteck avec le reste de l’huile. Les poser sur le gril bien chaud et les saisir pendant 1 minute de chaque côté. Réduire ensuite le feu et laisser cuire environ 2-3 minutes par face, selon l’épaisseur des tranches et le degré de cuisson désiré.
  4. Couper chaque tranche de viande en 2. Les poser sur un plat de service chaud. Ajouter les cerneaux de noix (optionnel)à la sauce. Verser celle-ci en saucière et servir chaud, avec les tomates et la roquette.

Mousse au chocolat maison

Aujourd’hui pour ce nouvel article je vous propose une recette de mousse au chocolat maison .

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de repos : 2h minimum

Ingrédients:

  • 100 g de chocolat pâtissier
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation :

  1. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs
  2. Faire fondre doucement le chocolat dans une casserole au bain-marie. Hors du feu incorporer les jaunes et le sucre.
  3. Battre les blancs en neige ferme. Ajouter délicatement les blancs au mélange à l’aide d’une spatule. Verser dans des ramequins. Mettre au frais 2 heures minimum.

Pour cette recette je l’ai prise sur le site demotivateur. Hésitez pas à aller voir ils ont pleins d’autres recettes. Pour ma part cette recette que je vous propose aujourd’hui a était tester et approuver par toute la famille.

A la semaine prochaine pour un nouvel article.

Oeufs mimosa au poulet

Aujourd’hui je vous propose pour ce nouvelle article une recette très simple. Pour cela il vous faut :

Ingrédients :

  • 6 gros oeufs
  • 1 oignon blanc frais avec sa tige verte
  • 1 petit poivron rouge
  • du gros sel
  • 4 c à soupe de mayonnaise
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 c à c de vinaigre
  • 2 c à soupe de blanc de poulet cuit finement émincé
  • sel fin
  • poivre
  1. Dans une casserole, disposer les œufs côte à côte . Les couvrir d’eau froide à hauteur. Porter à ébullition sur feu vif. Laisser bouillir 2 minutes. Ôter du feu, couvrir et laisser reposer 15 minutes.
  2. Égoutter les œufs. Les passer sous l’eau froide, puis les écaler. Les réserver au réfrigérateur pendant 15 minutes. Pendant ce temps, nettoyer et émincer l’oignon et sa tige. Faire blanchir le poivron 5 minutes à l’eau bouillante salée, le rafraîchir à l’eau froide, puis le pelez, l’épépiner et le couper en dés.
  3. Couper les œufs en 2 dans le sens de la longueur. Mettre les jaunes dans une jatte ou dans un bol et les écraser à la fourchette. Ajouter la mayonnaise, la crème, le vinaigre, le poulet et les 3/4 du poivron et l’oignon. Mélanger intimement avant de rectifier l’assaisonnement.
  4. Répartir ce mélange dans les blancs d’œufs. Réserver 1 heure au réfrigérateur. Au moment de servir, décorer avec le reste de poivron et d’oignon.

Bonne dégustation ! Hésitez pas à me laisser vos retour si vous essayez ou connaissez déjà la recette. A mercredi pour un nouvel article.

La mononucléose Infectieuse

Si aujourd’hui je fais cet article c’est que comme je vous le disais dans un précédent article pendant ma première année de BEP j’ai contractée la maladie. Mon but au travers de cet article c’est de vous expliquer la maladie. J’espère que ça vous plaîra.

Qu’est ce que c’est ?

C’est une maladie provoquée par le virus d’Epstein-Barr. Elle touche principalement les adolescents et les jeunes adultes mais peu également toucher les enfants.

Comment se manifeste t’elle ?

Elle se manifeste le plus souvent par :

  • des maux de gorge
  • des maux de tête
  • une très grande fatigue
  • une sensation de faiblesse dans tout le corps

Le degrés de fatigue pendant la phase aiguë de la maladie, varie beaucoup d’une personne à une autre. On l’appelle aussi la maladie du baiser car la plus part du temps le virus se transmet par la salive. Cependant les baisers sont loin d’être toujours en cause car la plus part du temps, les malades ne savent pas comment elles ont attrapé le virus.

La mononucléose doit son nom au fait que le virus entraîne une prolifération de globules blancs mononucléaires (les lymphocytes, qui ne possèdent qu’un seul noyau) dans le sang.

Comment reconnaître la mononucléose ?

  • Une fatigue extrême.
  • Un gonflement et une sensibilité des ganglions du cou et des aisselles. Certains ganglions peuvent aussi enfler à d’autres endroits du corps (région de l’aine, notamment).
  • Des accès de fièvre pouvant aller jusqu’à 40,5 ºC (105 ºF) et qui s’accompagnent souvent de frissons.
  • Un mal de gorge prononcé (pouvant aller, à l’extrême, jusqu’à l’incapacité d’avaler).
  • Des maux de tête.
  • Une perte d’appétit.
  • Parfois, des douleurs musculaires généralisées.
  • Une éruption cutanée peut apparaître, le plus souvent après avoir pris des antibiotiques.
  • Une augmentation du volume de la rate est parfois perceptible par le médecin (en tâtant l’abdomen).

La fièvre et le mal de gorge durent de 2 à 3 semaines, mais la fatigue peut persister plusieurs mois.

Quelles sont les causes de la mononucléose ?

Il s’agit d’un virus extrêmement répandu, qui se transmet par la salive, mais qui n’entraîne pas toujours d’infection. Il est même inoffensif dans la majorité des cas, et nous « colonise » sans même que l’on s’en aperçoive. . On peut détecter dans le sang de ces personnes des anticorps contre ce virus. Une fois infectée, la personne conserve le virus dans son corps toute sa vie, sans pour autant avoir nécessairement de symptômes.Cependant, dans certains cas, sans que l’on sache pourquoi, la première infection par ce virus provoque une mononucléose.

Est-il possible d’avoir la mononucléose sans le savoir ?

C’est possible. La plupart du temps, lorsque l’infection se produit chez les jeunes enfants, les symptômes sont si légers qu’ils passent inaperçus. De plus, ils peuvent être facilement confondus avec les nombreux autres petits maux de gorge vécus durant la petite enfance. En revanche, lorsque le premier contact avec le virus se fait à l’adolescence ou au début de l’âge adulte (les 15-25 ans sont les plus touchés), l’infection s’accompagne 1 fois sur 2 d’une mononucléose. Les symptômes sont généralement beaucoup plus importants. On ignore pourquoi certains la développent et d’autres non. Une chose est sûre, cependant : si vous avez eu la mononucléose, vous ne l’attraperez pas une seconde fois.

Comment s’attrape la mononucléose ?

Il est très contagieux mais moins qu’un rhume car il ne provoque pas d’éternuements. Il se transmet par la salive donc par :

  • des baisers
  • des échanges d’ustensiles
  • des objets souillés
  • de la mère à l’enfant

Une personne infectée est contagieuse à partir du moment ou elle est infectée c’est à dire 4 à 6 semaines avant l’apparition des symptômes et une fois guérie la personne demeure contagieuse encore pendant plusieurs mois. Le risque de contagion est plus élevé dans les premières semaines de la maladie.

Combien de temps dure la maladie ?

Après son introduction dans l’organisme, le virus prolifère d’abord dans la bouche. Il se dirige ensuite vers les ganglions et le sang. Il s’écoule de 4 à 6 semaines entre le moment où le virus entre dans le corps et l’apparition des symptômes : c’est la période d’incubation.

Les symptômes aigus durent de 2 à 3 semaines. Un état de fatigue peut cependant persister durant quelques mois. Ensuite, le virus reste « caché » dans le système immunitaire sans provoquer de symptômes.

Comment guérir la mononucléose ?

Il n’existe aucun traitement pour guérir la mononucléose. Il s’agit d’une maladie bénigne qui disparaît généralement d’elle-même au bout de 4 à 8 semaines, même si la fatigue peut persister plusieurs mois.

Quelques conseils pour un bon rétablissement
– Observer une bonne période de repos (certaines personnes auront besoin de quitter l’école ou le travail pour quelques jours ou semaines) et reprendre progressivement ses activités antérieures. — Sinon, la période de rétablissement risque de s’allonger.
– Boire beaucoup d’eau, de bouillons et de jus afin de prévenir la déshydratation.
Pour soulager les maux de gorge, se gargariser avec une solution d’eau salée (½ c. à thé de sel dans un verre d’eau) plusieurs fois par jour. Boire et manger des aliments froids ou même glacés.
-Adopter un régime alimentaire équilibré afin d’aider le corps à reprendre le dessus sur le virus

Des précautions en cas de mononucléose

  • renoncer au sports exigeants et au sports de contact pour une durée minimum de 2 mois pour éviter une rupture de la rate.
  • Eviter de lever des objets lourds

En conclusion le repos est le principal traitement contre la maladie.

J’espère que cet article vous plaîra en attendant le prochain article n’hésitez pas à mettre un j’aime si vous avez aimer et à me laisser des commentaires ça motive.

Une bonne journée et à très vite.

Harcèlement scolaire

Aujourd’hui je fais cet article pour vous raconter mon calvaire que j’ai subit pendant des années.

Tout à commencer à l’école primaire en classe de CM2 juste avant l’entrée au collège. Un garçon dans ma classe que pour l’article je surnommerais J m’a harcelé psychologiquement durant toute l’année scolaire. Cela à commencer par des mots puis ça a fini qu’il me suivais jusqu’en bas de chez moi pour savoir quand je sortais et puis ça a fini un jour à l’école ou une fois je suis tombée dans la cours de récréation et là il est arrivé et m’a écrasé le doigts jusqu’à m’arrachée la peau du doigt.

Mes années de collège se sont relativement bien passées puisque je n’étais pas dans le même collège que J puisque le directeur avait tout fait pour que j’aille dans l’autre collège suite à ce qui c’était produit durant l’année scolaire.

Arrive le Lycée Professionnelle où j’ai fait une troisième APP étant donné que j’étais en difficultés en cursus classique. L’année se passe relativement bien à part 2 filles qui m’embête en début d’année mais le soucis est vite régler quand j’en parle à mon professeur principal.

Arrive mes années de BEP ou là ça était un vrai calvaire pire qu’en CM2. Elle m’a harcelée pendant 2 ans, en plus du harcèlement moral au Lycée, en fin de première année, je suis tombée gravement malade ce qui fait que j’ai du arrêter par force et de là j’ai était hospitalisée pendant plusieurs jours. Je ne sais pas comment elle a réussie à avoir mon numéro mais dans tous les cas elle m’a appeler en privé et à commencer à m’insulter de grosse vache, me disais que j’étais une menteuse, que en fait je n’allais pas en cours pour ne pas la voir… A cette époque, après un stage en entreprise dans une école maternelle, j’ai contractée une maladie qui s’appelle « la maladie du baiser » c’est la mononucléose infectieuse. (si ça vous intéresse je vous ferais un article là dessus)

Ce jour là après l’appelle bizarrement je suis montée à 42 de température heureusement que j’étais à l’hôpital car ils m’ont tout de suite mis un médicament dans la perfusion pour faire descendre la température. Bref revenons en a nos moutons.

Après plusieurs mois d’absence (c’est à dire tout le dernier trimestre), je reprends péniblement le chemin de l’école (encore beaucoup de fatigue). Alors là je crois que cette deuxième année a était le pompon. En plus du harcèlement qui continuer elle a était jusqu’à me racketter et juste avant de passer l’examen final elle est aller jusque dans mon casier à me voler de l’argent de poche que j’avais eu, à me voler également ma carte d’identité pour ne pas que je puisse passer l’examen et également ma carte de cantine pour pas que je puisse manger… et bloquer mon téléphone pour pas que je puisse appeler mes parents et à l’époque mon ex.

Le problème c’est que je ne pouvais rien faire car elle était enceinte du coup la seule chose que j’ai fais avec mes parents c’est d’en parler à la cpe mais malgrès ses efforts elle ne c’est jamais arrêter.

Quelles séquelles ?

Pour ma part les séquelles ont étaient en majeur partie psychologique c’est à dire que j’ai totalement perdue confiance en moi, mais elles ont étaient également physique puisque je perdais mes cheveux, je n’avais plus d’appétit et surtout je dormais très mal.

Malheureusement dans beaucoup de cas le harcèlement scolaire quand on n’en parle pas fini au suicide.

Alors j’ai juste un message à faire passer à travers cet article c’est STOP AU HARCÈLEMENT quel qu’il soit . Tout ça ne devrais pas exister. Chacun est comme il est on ne peut pas plaire à tout le monde.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire si vous aussi vous avez était victime de harcèlement scolaire ou si vous connaissez ou avez connu quelqu’un qui l’a vécu.

A bientôt et bonne lecture !

Laver et blanchir un Oreiller

Aujourd’hui je vous propose une astuce pour nettoyer et redonner l’éclat à vos oreillers. Comme beaucoup de personnes, quand mes oreillers sont jaunes j’ai tendance à les jeter et à en racheter des autres.

Au fil du temps, les oreillers jaunissent à cause de la transpiration quand on dort et même en utilisant une taie d’oreiller, elle passe à travers et l’oreiller jauni.

Comment le faire ?

Pour une machine qui s’ouvre sur le dessus

Pour blanchir et redonner sa couleur d’origine il faut :

  1. Vérifier l’étiquette pour être sûr de pouvoir le mettre à la machine.
  2. Remplir la machine à laver avec 1/3 d’eau très chaude. Il est possible de rajouter 1 ou 2 casseroles d’eau bouillante.
  3. Ajouter 1 tasse de lessive en poudre
  4. Ajouter 1 tasse d’eau de javel
  5. Ajouter 1 tasse de cristaux de soude
  6. Faire démarrer la machine en choisissant le programme de plus chaud (en général 90°C).Laisser tourner quelques minutes le temps que tous les ingrédients se mélangent bien.
  7. Une fois les ingrédients bien dissous, ouvrir la machine et ajouter 2 oreillers (pour ne pas trop charger le tambour de la machine à laver)
  8. Refermer la machine et laisser finir le cycle de lavage.
  9. Choisir l’option rinçage + pour qu’elle fasse un second cycle de rinçage.
  10. S’il fait beau, laisser sécher les oreillers au soleil sinon au sèche linge en choisissant l’option séchage à l’air libre s’il est en duvet ou bien à température basse, s’il est en synthétique.

Pour une machine à hublot

  1. Choisir le cycle le plus chaud.
  2. Ajouter les ingrédients notés ci-dessus les uns après les autres après que la machine est était mise en route.

Autre astuce possible également c’est de faire tremper les oreillers dans la baignoire avec tous les ingrédients pendant toute une nuit, puis de les laver le lendemain à la machine à laver.

Il est possible d’effectuer ce lavage 1 à 2 fois/an.

J’espère que cet article vous sera utile. Si vous testez l’astuce n’hésitez pas à me dire dans les commentaire ce que vous en avez penser et si cela à marcher pour vous. Une bonne journée et à très vite.

Peur de retomber dans la dépression

Si j’écris aujourd’hui c’est que j’en ai besoin, pas pour être jugée mais simplement pour ne pas replonger dans un burn out dont j’ai mit 5 ans à sortir.

Depuis quelques temps maintenant c’est à dire depuis qu’on a déménager les problèmes s’accumule et je sature. Je vous explique. Les enfants sont assez bruyants et capricieux et mon premier Jean-Baptiste est hypersensible émotionnellement du coup ça fini souvent en crise de larmes ou de colère sans compter les bagarres entre frères et sœur à longueur de journée ce qui dérange les voisins et que je comprends. Sauf que en pas longtemps ça fait 2 fois que les gendarmes se déplace à cause de cela car le voisinage les appels en pensant qu’il y a mal traitance hors se n’ai pas le cas.

Il y a quelque jours ils ont carrément étaient appelés en pensant que j’étais battue par mon mari, tout ça parce que je suis aller faire un tour voulant ayant du mal à digérer j’avais simplement besoin de marcher pour aider à la digestion sauf que ma fille quand je suis partie c’est mise à hurler maman reviens et on l’entendait jusqu’en bas de la rue. Je ne suis pas partie longtemps. En revenant, tant bien que mal j’ai réussie à la calmer et à 21h10 on voit débarquer 3 gendarmes à la maison dont 1 qui était déjà venu la première fois. Ils sont repartis constatant qu’il n’y avait rien de ce qui avait était dit mais comment dire que ça m’a plomber le moral j’en ai pas dormie de la nuit tellement j’étais sur les nerfs.

Ajouter à cela il y a le fait que je n’arrive pas à gérer la maison et les enfants alors du coup je culpabilise, il y a les soucis aussi comme tout le monde du quotidien.

Tout ça mit bout à bout fait que malgré que je prenne sur moi et fait de mon mieux me fasse retomber dans une dépression.

Feuilletés aux saucisses

Aujourd’hui je vous propose un classique de l’apéritif c’est le feuilleté aux saucisses. Une recette très simple qui ravira petits et grands.

Pour 4 personnes il vous faudra :

  • 1 pâte feuilleté
  • 1 c à soupe de moutarde
  • du gruyère râpé
  • 4-6 saucisses de Strasbourg
  • 60 g de beurre

1/ Etaler la pâte feuilletée sur une épaisseur de 3 mm environ. Etaler de la moutarde avec le dos de la cuillère sur toute la pâte. Parsemer de fromage râpé (très légèrement).

2/Disposer une saucisse et découper un rectangle selon la hauteur de la saucisse permettant de l’enrouler avec un léger surplus. Rouler la saucisse, bien fermer et couper en quatre.

3/Faire ainsi avec toutes les saucisses. Les diposer sur une feuille de papier cuisson.

4/ Faire fondre le beurre (environ 30 secondes au micro-ondes) et graisser au pinceau chaque feuilleté. Enfourner pour 10 à 15 minutes, en surveillant la cuisson.

Cette recette vient du site journal des femmes

http://www.marmiton.fr

Mes parents

Mes parents sont tout pour moi et je leurs doit énormément.

Depuis que je suis née ils sont présents pour moi et depuis 8 ans pour leur petits enfants. Ma mère c’est une mamie gâteau comme on appelle. Toujours en train de penser à ses petits enfants.

C’est grâce à ma mère également que j’ai pu sortir de ma dépression il y a maintenant quelques mois et je lui en remercie car aujourd’hui grâce à elle je commence peu à peu à m’accepter telle que je suis.

Une mère et un père on en a qu’un seul alors il faut en profiter tant qu’il sont là après c’est trop tard.

Bonne visite et lecture à toutes et tous

Noé et Gabrielle

Après plusieurs mois d’absence, aujourd’hui je voulais partager avec vous une photo de mes deux derniers, une photo prise lors de vacances à Aix en Provence (13) chez mes parents.

Je trouve cette photo magnifique et puis c’est tellement rare d’avoir une photo d’eux ensemble que je pouvais que immortalisé ce moment.

Je reviens très vite avec des astuces et/ou recettes de cuisines.

Bonne visite à toutes et tous à bientôt